Impression

Imprimeur en sérigraphie

Contexte

L’impression est l’une des dernières étapes dans la réalisation d’un imprimé. Une fois la composition réalisée et validée sur ordinateur, la reproduction en petit ou en grand tirage peut commencer.
L’opérateur prépare les formes imprimantes et procède au réglage de sa presse. Il assure le contrôle, étape par étape, de l’impression du support permettant de garantir la qualité du produit imprimé. De formats variés, les machines à imprimer sont plus ou moins automatisées.
Le sérigraphe détaille la commande et les instructions qui figurent dans le dossier de fabrication. Il valide le choix des matériaux, l’estimation des quantités à exploiter, la détermination des moyens techniques nécessaires à chaque phase de production et les délais à respecter. Il prend connaissance des conditions de réalisation et des opérations de façonnage qui suivront l’exécution de son travail.

Organisation de la production

Le principe du procédé d’impression en sérigraphie consiste à utiliser des écrans en tant que pochoirs au travers desquels les encres sont déposées sur la surface à imprimer. La nature de cette surface peut être extrêmement variée (plastiques, métaux, cartons, tissus, verres, bois ou autre).

Le sérigraphe fixe les écrans sur machine puis réalise les différents réglages de repérage et de pressions. Il valide la teinte et veille au bon déroulement de la séquence de production. Une fois les opérations de réglage terminées et le Bon À Rouler (BÀR) signé, le sérigraphe suit en permanence la production. Il repère les défauts éventuels d’impression et y remédie en corrigeant les réglages ou la teinte. Même si les contrôles sont fréquemment réalisés « à l’œil », le sérigraphe peut être amené à utiliser des appareils tel que le densitomètre.

Conditions de travail

Il s’agit d’emplois ouvriers qui s’organisent dans des ateliers de production d’imprimés ou des ateliers intégrés. L’organisation du travail impose parfois un travail en équipe.

Certains travaux de manutention requièrent de la force et de la dextérité.

Par ailleurs, une perception correcte des couleurs est indispensable, notamment pour les contrôles qualité.

Accès à l'emploi

On débute souvent dans la profession comme aide conducteur avant de passer rapidement conducteur.

Les entreprises recherchent des personnels capables d’assurer seuls une production.

Connaissances requises

La propreté, la précision et la rapidité sont des qualités très importantes dans le métier.

Le sérigraphe doit être familiarisé avec l’outil informatique et ses évolutions (commandes numériques).

Il doit connaître la chaîne graphique du prépresse au façonnage, ainsi que les procédés d’impression, les encres et les différents supports d’impression.

L'utilisation du genre masculin permet un allègement du texte ne devant pas être perçue comme une discrimination.